Fiscalité : différencier les revenus courants non imposés des revenus exceptionnels, des opportunités ?
 
Cliquez sur la vidéo pour visionner :

 

Avec Valérie Bentz.

Source www.bfmbusiness.bfmtv.com

Notre analyse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui saura vous accompagner et vous conseiller afin d'optimiser votre situation fiscale.

Immobilier et "année blanche" : et si c'était le moment de vendre ?

La période est propice pour procéder à des arbitrages sur ses actifs immobiliers. (…) Tout d'abord, leurs revenus fonciers courants de l'année 2018 bénéficieront des effets de « l'année blanche » grâce à l'octroi du crédit d'impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR) : ces revenus ne supporteront donc ni l'impôt sur le revenu, ni les prélèvements sociaux. Mais la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 3 % ou 4 % demeurera éventuellement due. De ce point de vue, conserver les biens locatifs jusqu'à la fin de l'année 2018 permet à ces propriétaires de profiter pleinement de revenus défiscalisés. La cession de ces actifs à la fin de l'année 2018 (voire au début de 2019) aura, quant à elle, un impact sur leur imposition de 2019. En effet, les contribuables verront leurs revenus fonciers de 2019 diminuer voire être supprimés : ils seront alors en situation de demander une modulation à la baisse du prélèvement à la source applicable à leurs revenus de 2019 . En l'absence d'autres revenus prévisionnels, cette modulation pourra même conduire à un taux de 0 % (en pratique, le délai de prise en compte de cette demande de baisse sera compris entre un et trois mois).

La suite sur lesechos.fr

Source Les Echos publié le
Transmission : l'assurance-vie peut être plus favorable après 70 ans !
 
 
Dans certains cas les versements effectués après 70 ans peuvent s’avérer particulièrement avantageux. Et ceci pour deux principales raisons : d’une part un nouvel abattement de 30.500 euros, commun à l’ensemble des bénéficiaires non exonérés, s’applique. D’autre part, tous les gains générés par les versements après 70 ans sont exonérés. Prenons l’exemple d’une femme qui, suite à la cession d’un bien immobilier locatif, souhaiter placer 400.000 euros à 70 ans. À cet âge son espérance de vie est proche de 19 ans (selon l’Insee). En retenant une hypothèse de rendement de 3% nets par an, son épargne est valorisée 701.402 euros au bout de 19 ans. Hors assurance vie, la somme serait entièrement taxée aux droits de succession. Si dorénavant le placement a été réalisé sur un contrat vie, la part taxable n’est que de 369.500 euros (400 000 euros – 30 500 euros).

La suite ici

Notre analyse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui saura vous accompagner et vous conseiller afin d'optimiser les atouts de l'assurance vie.

 

Source : www.lerevenu.com

Par

Publié le 12/11/2018 à 07:30

Comprendre de Prélèvement à la Source en vidéo !

Le prélèvement à la source sera en place à partir du 1er janvier 2019. Voici un changement qui nous concerne tous. Tout comme Louise, découvrez certains aspects de cette évolution fiscale dans l’épisode 9 « How I met my CGP ».

Cliquez sur la vidéo pour visionner :

Source #PrimonialSchool

La clause à options est un type de rédaction de la clause bénéficiaire du contrat d’assurance vie.

Cliquez sur la vidéo pour visionner :

Notre analyse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui saura vous accompagner dans la rédaction de la clause bénéficiaire de votre contrat d'assurance vie.

Source #PrimonialSchool

Qu'est-ce qu'une SCPI ? Une vidéo pédagogique de Pierrepapier.fr

Cliquez sur la vidéo pour visionner :

Notre analyse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui saura vous accompagner dans les meilleurs choix et stratégies d'investissements SCPI

source : www.pierrepapier.fr