Prélèvement à la source et crédits d’impôts : comment ça marche ?
 
Le Premier ministre a profité de son annonce sur le maintien du prélèvement à la source pour déclarer que 60 % des crédits et réductions d’impôts seraient restitués dès le 15 janvier 2019. (…)

L’acompte concerne les crédits d’impôt liés à l’emploi d’un salarié à domicile ou à la garde d’un enfant, et pour la réduction d’impôt afférente aux EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). (…)

L’acompte est calculé sur la base de l’avantage fiscal auquel vous aviez droit l’année précédente. Ainsi le 15 janvier 2019, vous percevrez une avance sur le crédit d’impôt 2018 d’après le crédit d’impôt relatif aux dépenses de 2017.

Le solde de votre avantage fiscal vous sera versé dans l’été, après la déclaration de vos revenus 2018.

Attention, si vous avez commencé la garde en 2018, vous ne bénéficierez d’aucun acompte en janvier 2019. Il faudra attendre septembre 2019 pour profiter de l’avantage fiscal.

Deuxième bonne nouvelle : le versement de l’acompte est étendu aux réductions d’impôt applicables à l’immobilier locatif (Pinel, Duflot, Scellier, investissement social et logement dans les DOM, Censi-Bouvard), aux dons aux œuvres et aux cotisations syndicales.

Les autres réductions et crédits d’impôt comme le crédit d’impôt transition énergétiques (CITE), ou la réduction d’impôt pour un investissement PME ne sont pas concernés par l’acompte.

La suite sur lerevenu.com

Source LEREVENU publié le 17-09-2018

 

C’est un réflexe partagé. A la naissance du petit dernier, ses parents lui ouvrent un livret A. Mais il y a mieux à faire en optant pour une assurance vie, de qualité s’entend !

Trois raisons à cela.

La première est une question de rentabilité. En 2017, le livret A rapportait 0,75 % quand les fonds en euros de l’assurance vie servaient le double (net de taxes sociales), pour une garantie identique en capital. Ce sera encore le cas cette année.

Second argument qui plaide en faveur de l’ouverture d’un contrat dès le plus jeune âge : l’horizon de placement. L’assurance vie multisupport permet de plus de réaliser un investissement bien plus diversifié et modulable dans le temps que le livret A.

Enfin, troisième avantage, l’assurance vie n’est pas plafonnée en montant (22 950 euros pour le livret A) ni en nombre de contrats, ce qui en fait un réceptacle adapté pour les sommes rondelettes reçues par donation ou succession.

La suite sur : https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/assurance-vie/2018/07/23/des-naissance-bonne-assurance-vie-vaut-mieux-mauvais-livret/

 

Source MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT

Publié le 23/07/2018

 

Crédit immobilier : emprunter sur plus de 30 ans, c’est possible

(Le Figaro) (…) Selon nos informations, une banque nationale, LCL en l’occurrence, vient de fortement baisser ses taux sur 30 ans. Les meilleurs profils peuvent obtenir 1,78 %. Du jamais vu pour cette durée d’emprunt. «En novembre dernier, les taux sur 30 ans variaient entre 2,4 % et 2,8 %. Aujourd’hui, ils sont compris entre 1,78 % et 2,03 %», explique Sandrine Allonier, de VousFinancer. Soit un recul de 0,6 à 0,8 point. Autre exemple: le Crédit foncier communal d’Alsace et de Lorraine, filiale du Crédit mutuel Arkel accorde des prêts sur 35 ans à un taux de 2,55 % (hors assurance). Ils représentent pas moins de 15 % de leurs offres. Objectif ? Reconquérir les primo-accédants, cible très convoitée par les banques, dont la part a nettement reculé ces deux derniers mois.
La suite sur lefigaro.fr